• Nouveauté !
search

Breton / Saint-Cirq de Georges Landais

17,90 €
TTC

55 ans après la mort d’André Breton, à l’occasion des 71 ans de la déclaration de Cahors en commune mondialisée, de l’ouverture de la première route mondiale sans frontières, des 70 ans de l’achat de la désormais célèbre Auberge des Mariniers de Saint-Cirq-Lapopie par le citoyen sans frontière Breton, Georges Landais nous plonge dans une enquête sous forme de chronique, suite de récits gigogne, truffée de citations, de déclarations, d’exposés, de visites d’expositions, autour du Maître du surréalisme et de sa maison lotoise. Il remonte avec nous la piste des mystérieux « fruits de l’imagination de la nature », la question de la réalité des agates devenant le prétexte à une exploration intime de l’imagination, de la poésie fantasque, de l’univers, d’un artiste engagé, flamboyant et secret.

Quantité

  Votre transaction sécurisée

Vos données ne seront ni vendues, ni divulguées.

  Expédition dans un délai de 48 heures

Elle sera effectuée suite à la réception du règlement.

  Vous disposez d'un droit de rétraction

7 jours à compter du jour de livraison.

En donnant le joli nom d’agate, aux galets du Lot qu’il a ramassés durant des étés, sur les plages de Saint-Cirq-Lapopie, André Breton les a définitivement transfigurés. Il restait à retrouver les sources de la poétique confusion, à dérouler les rubans emmêlés de la belle calcédoine, à descendre sous terre, retrouver les mouvements telluriques qui l’ont engendrée et les légendes qui l’ont entourée.
50 ans après la mort d’André Breton, il fallait remonter le cours de l’histoire, revenir au temps de la guerre, de l’exil aux États-Unis, de la cueillette des premières agates sur les plages de Gaspésie, avec Elisa; rappeler les toxiques nuées de la bombe atomique ; remettre ses pas dans ceux de Robert Sarrazac, initiateur au lendemain de Hiroshima, du « Front Humain des Citoyens du Monde » ; voir les surréalistes s’y associer et André Breton découvrir Saint-Cirq-Lapopie embrasée aux feux de Bengale, alors que Cahors célébrait le 24 juin 1950, le premier anniversaire de sa mondialisation.
Il fallait se laisser entraîner, retrouver le rythme de l’ineffable évolution, reconstituer l’imperceptible mouvement de cristallisation de la pierre imagée ; aller recueillir ses morceaux éparpillés dans les entrailles de Cabrerets, au pied des volcans d’Auvergne, au coeur du vignoble de Sauternes, dans le
désert d’Iran, au pied de l’Etna, et revenir à Saint- Cirq; voir à nouveau, au fil des actualités, s’enrouler la pelote autour de l’oeil primitif et, à la fin, l’agate émancipée de sa gangue de lave…

9782368483060
chat Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.