• Nouveauté !
search

"La Maison de l’Anglaise Lady Joyce de Trumpington" de Marie-Apollonie Rouquet-Claval

15,50 €
TTC

La vie d'une petite ville pendant la guerre de Cent Ans. Une guerre de chevauchées et de bandes qui ravage les campagnes à partir des repaires. Une noblesse qui se livre avec délectation aux jeux de l'amour courtois, mais dont la guerre est la raison d'être. Un monde que domine l'Eglise où religieux et religieuses prient, soignent, instruisent, et où la foi multiplie les pèlerinages.

Tome 2

Quantité

  Votre transaction sécurisée

Vos données ne seront ni vendues, ni divulguées.

  Expédition dans un délai de 48 heures

Elle sera effectuée suite à la réception du règlement.

  Vous disposez d'un droit de rétraction

7 jours à compter du jour de livraison.

de Marie-Apollonie Rouquet-Claval

Jeux d’amour et de guerre au Moyen-âge en Quercy

Le Quercy est frappé par la guerre, dépeuplé par la peste et déchiré par des trahisons et subit l'occupation anglaise. Un capitaine anglais se remet de ses blessures et y conduit sa belle épouse loin des tentations croit-il ! “Une petite ville qui a de la grandeur ou une grande ville malgré sa petitesse ?” décrit ainsi Lady de Trumpington en découvrant la cité.
Marie Canet, la femme de Jude Maleterre est une servante portée au rang d’intendante. L’amour qu’elle porte à sa fille Jacquette, la conduit à l’élever comme une demoiselle, jusqu’à la défendre lorsqu’un mariage forcé menace la jeune fille.
La grande dame anglaise, bien installée à Martel, contribue autant que son capitaine de mari à la fortune de sa famille. Pendant qu’il guerroie cette femme libre, chante, danse, affectionne les beaux atours et le luxe, et trouve partout le moyen d’être heureuse alors même que la guerre les menace. Joyce flirte avec fantaisie et enthousiasme : "Et que ma joie demeure !"
Mais un jour, le pays se délivre… et il faut fuir… que va devenir la maison de la Tour ?

Format : 15,5 x 23 cm - Prix : 15,50 e
160 pages.
ISBN 978-2-36848-289-6

L'auteure, Marie-Apollonie Rouquet-Claval, ressuscite toute une époque. Elle saisit dans leurs gestes, dans leurs tenues et à travers leurs conversations le quotidien des différentes couches sociales. Le langage imagé et plein d’humour donne au récit un ton profond et chaleureux.
Après des études à l’École Normale - elle a été enseignante sa vie durant.

chat Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.