• Offre spéciale
  • Nouveauté !
search

"Tout et rien tant et si peu" de Nelly Duplouy

14,90 €
TTC

Chroniques du temps, de l'amour, de l'Homme ; Humeurs vagabondes qui tissent sa toile au fil des jours, L'auteur s'amuse des mots et des situations cocasses, de ces instants qui font une vie.

Quantité

  Votre transaction sécurisée

Vos données ne seront ni vendues, ni divulguées.

  Expédition dans un délai de 48 heures

Elle sera effectuée suite à la réception du règlement.

  Vous disposez d'un droit de rétraction

7 jours à compter du jour de livraison.

"Tout et rien tant et si peu"

Ce pourrait être un inventaire à la Prévert des joies et misères cocasses de l’existence, l’auteur appelle à témoin, se venge, s’exaspère, s’extasie de mille et une histoires, de ces mille riens et trois fois pas grand chose qui nous font tristes ou gais, qui nous enchantent ou nous révoltent dans une langue qui se moque bien de plaire ou de déplaire aux âmes bien nées.
Des émotions, impressions fugaces d'instants de vie d’une femme indépendante. Une voix qui s’ébat et dit ses émois, ses désirs, ses craintes, ses amours.
Des textes courts pleins d'images, de fracas, de sensations pour des lecteurs curieux et tout aussi libres que le chant d’un oiseau sur la plus haute branche d’un solide chêne du Quercy.

Nelly Duplouy est née entre Ségala et Auvergne, d’une terre nourricière dans une campagne semée de villages.
Après une vie bien remplie de mère et d’épouse, un travail engagé au sein de structures d’accompagnement pour la jeunesse ou de pigiste, l’auteur livre, ici, ses jardins secrets avec pudeur et impudeur, sagesse ou révolte.

Format 13,5 x 21 cm - 132 pages

Chronique :

Avec Roland Barthes, elle en appelle à la trinité “saveur, savoir, sagesse”, rêve d'écrire truculent avec deux “c”, invente le métier d'“œnologue des mots”, et distingue la délicatesse, cette “nuance miellée, toute perlée, parfumée de nature généreuse”, de la mièvrerie, cette “substance gélatineuse, tremblotante, saturée de toxines”. Nelly Duplouy n'est pas avare de délicatesse dans ce premier livre désordonné, où elle célèbre les sapins altiers d’Auvergne, les tilleuls de Villandry, la glycine sucrée, réclame un devis pour “un homme à six mains”, et se répète, avec la grande Colette, que “le bonheur, c’est changer de soucis”. Le bonheur de la lire aussi.
Jérôme Garcin - L’Osb. sept 2019.

chat Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.